Entretenir sa batterie

Le niveau de l’électrolyte (le mélange eau/acide qui sert au processus électrochimique) dans la batterie se vérifie au minimum deux fois par an (1,5 cm au-dessus des éléments, à compléter avec de l’eau déminéralisée), mais une surveillance accrue prolongera la durée de vie de la batterie en évitant d’avoir un élément découvert.

Sur les batteries sans entretien, il faudra laisser un professionnel intervenir, car il n’est pas toujours possible ni recommandé de les ouvrir.

Une batterie est sensible à la température. La conductibilité de l’électrolyte est réduite par le froid, et simultanément le moteur est plus difficile à entraîner par faible température. De plus, si une batterie bien chargée résiste au gel jusqu’à – 68 °C, chargée à moitié elle supporte de – 17 à – 27 °C et déchargée de – 3 à – 11 °C seulement, de quoi passer de vie à trépas durant une nuit d’hiver !

Batterie

Batterie

Des éléments noirs et un électrolyte brun dénotent un mauvais mélange eau/acide, une perte de matière active sur les grilles due à un niveau d’électrolyte insuffisant ou encore une surcharge à cause d’un alternateur ou d’un régulateur défectueux. Une baisse régulière du niveau d’électrolyte sans aucune fuite est également le signe d’un problème concernant ces deux derniers accessoires.

Du sulfate sur ses cosses et ses bornes indique une décharge chronique de la batterie. Le sulfate de plomb se forme d’abord sur les plaques internes de la batterie du fait du faible voltage et remonte jusqu’aux bornes. Il s’élimine à l’aide d’un chiffon humide. On essuie ensuite avec un chiffon sec et l’on peut monter préventivement des rondelles anti-sulfate (10 F environ en supermarché) ou enduire les cosses de graisse, mais cela uniquement après les avoir rebranchées.

“Secouez-moi, secouez-moi”, c’est le geste de la dernière chance sur la batterie déchargée d’un véhicule n’ayant pas roulé depuis longtemps, si l’on ne dispose ni de câbles de batterie ni de bras puissants pour la “poussette”. Après une longue immobilité, l’acide de l’électrolyte stagnant dans le fond de la batterie, secouer cette dernière active la régénération du processus électrochimique. Il faut patienter quelques minutes pour qu’elle se “réveille” et tenter sa chance.