Comment assurer une voiture d’occasion ?

Acheter une voiture d’occasion ne vous exempt pas de souscrire une assurance auto. Que vous soyez jeune conducteur ou non, vous devez assurer votre véhicule auprès d’une compagnie certifiée. Pour cela, quelques précautions sont à prendre afin de choisir le contrat d’assurance qui correspond le mieux à votre conduite et à votre voiture de seconde main. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Quand assurer son véhicule d’occasion ?

Vous devez suivre les procédures d’assurance avant même d’avoir acheté votre voiture d’occasion. Prenez rendez-vous auprès d’un assureur avant l’acte d’achat afin de discuter des termes du contrat. Celui-ci pourra alors commencer dès la prise de possession du véhicule. Ne conduisez en aucun cas votre nouvelle voiture sans être assuré ; vous encourriez alors une amende et l’immobilisation du véhicule.

Lors de l’entretien avec votre assureur, communiquez la date et l’heure d’achat de votre voiture d’occasion. La couverture prendra effet à ce moment-là. Dès lors que vous souscrivez une garantie pour véhicule d’occasion, vous disposez d’un délai d’un mois pour mettre à jour votre carte grise. Si vous êtes en possession du véhicule avant la fin de cette période, vous pouvez tout de même circuler avec la carte grise de l’ancien propriétaire de la voiture.

Quelle formule choisir pour conduire une voiture d’occasion ?

Chaque compagnie d’assurance propose des formules différentes et adaptables. Si l’assurance auto est réputée pour être chère, il faut savoir qu’assurer un véhicule d’occasion est plus abordable. En effet, la plupart des voitures de seconde main sont anciennes et de faible valeur. L’assureur revoit donc le contrat à la baisse.

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion de faible valeur, il est inutile de souscrire une assurance tous-risques. Optez pour une couverture plus limitée et par conséquent moins chère. Les assurances au tiers ou intermédiaires sont plus adaptées et vous permettront de faire des économies non négligeables.

Si vous êtes jeune conducteur ou si vous prenez très peu le volant, signalez-le à votre compagnie d’assurance. Celle-ci vous proposera alors une formule « Pay How You Drive », adaptée à votre fréquence de conduite.

Que faire lorsqu’on découvre un vice caché dans un véhicule d’occasion ?

Beaucoup de personnes préfèrent acheter des voitures neuves par crainte des mauvaises surprises lors de l’achat d’un véhicule d’occasion auprès d’un particulier. Toutefois, peu savent qu’il existe une garantie protection juridique qui vous assiste en cas de litige lié à l’auto. Cette protection fait valoir vos droit et les réparations sont au frais de l’assureur.

Si vous doutez de l’état du véhicule que vous venez d’acheter, vous pouvez également souscrire l’extension de garantie auto. Ce contrat prend le relai de la garantie proposée par le distributeur ou le particulier à l’achat de votre véhicule d’occasion. Généralement plus sécurisante, cette option permet de rassurer le conducteur et d’éviter l’avance sur les frais de réparation.

Voilà comment assurer votre voiture d’occasion correctement et en toute légalité. N’oubliez pas que rouler en étant assuré est obligatoire et que, peu importe le type ou l’état du véhicule que vous conduisez, vous devez avoir souscrit une assurance auto et détenir une carte grise valide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *